Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENFIN LE BLOG TRAIL D'ALBAN !

ENFIN LE BLOG TRAIL D'ALBAN !

TDS ANNULEE : DEMI-UTMB DE SECOURS ! 90KM-5000m D+

Enfin Le Blog Trail d'Alban —

2010_chamonix_PTL_007.JPG

 Carte-TDS-2011-coureur_1000-copie-1.jpeg

 

Profil-TDS-2011.png

2010_chamonix_PTL_001.JPG

Un des trail les plus mythiques : l’UTMB (Ultra Trail du Mont Blanc) a été annulé pour des raisons météorologiques mais également à cause d’une coulée de boue dans le col de la Seigne. Neige en altitude, pluie et froid étaient au rendez vous.

Les coureurs étaient pourtant partis à l’heure mais ils ont été stoppé par l’organisation entre Saint Gervais et Les Contamines après presque 30 km de course à cause de la coulée de boue. 

Enorme déception pour tous les coureurs qui se sont entrainés depuis des mois.

 

Salomon a alors annoncé que la Team (qui comprend Killian Jornet, Nicolas Mermoud, Geoff Roes, Karl Meltzer et Thomas Lorblanchet) partait en Italie pour courir le Troffeo KIMA : le Championnat du Monde d’Ultra Skyrace. Les organisateurs ont eu la bonne idée d’accepter leurs inscriptions très tardives…

Sur son blog, Killian Jornet n’est pas tendre avec l’organisation de l’UTMB et rappelle que courir une course de montagne, c’est aussi accepté les conditions météorologiques difficiles.

Pour ma part c'est la TDS (Trace des Ducs de Savoie) que j'avais envisagée : 110km et 7100m D+  après avoir été évincé du tirage au sort  lié à l'UTMB.

 

Retour sur les événements de cette édition contreversée

 

Vendredi 18h30: J'assiste au départ de l'UTMB. Brrr cela donne des frissons… Tiens il commence à pleuvoir.

19h00: Je me repose à Vaudagne en attendant le bus de 22h qui doit me conduire de Cham à Courmayeur pour prendre le départ de la TDS. Il pleut des cordes.

21h20: Sms de l'orga pour nous annoncer que la TDS est reportée d'au moins 3 heures !!!

21h45: Appel d'un copain qui m'annonce que l'UTMB est annulé !

22h00: J'arrive au centre sportif pour savoir ce qui se passe et on me confirme que la TDS est reportée.

23h00: Je suis dans le centre sportif et j'essaie de me reposer; le réveil est programmé à 1h00 pour prendre le bus.


 

Samedi 1h00: Toujours au centre sportif et on m'annonce que la TDS est ANNULEE !!! Je suis très très déçu… Je reste pendant quelques minutes à regarder les premiers CCCistes arriver et je les envie malgré les conditions météo exceptionnelles qu'ils ont du affronter.

1h30: Je retourne à Vaudagne. Je vais enfin pouvoir dormir…

2h00: Impossible de fermer l'œil. J'étais pas programmé pour dormir cette nuit! 

2h15: sms de l'orga qui annonce un départ commun TDS UTMB sur un parcours CCC avec bus à partir de 6h30 ?!?

2h30: Je décide de rester sur Cham et de prendre ma décision demain matin; le réveil est programmé à 5h.

4h00: Je dors tant bien que mal et re-sms de l'orga pour nous annoncer que les bus seront limités à 1000 coureurs (si en plus il faut se battre pour y aller…).

5h00: Le réveil sonne. Je suis complètement naze et je me dis que je ne vais pas prendre le départ dans de telles conditions. Ce serait du grand n'importe quoi.

6h00: Je m'habille quand même et décide d'aller "voir" au centre sportif ce qui se passe. Une centaine de coureurs environ attendent de prendre les bus. Je regarde tout cela d'un œil dubitatif. C'est décidé j'y vais ! 

7h30: Je rentre dans le bus et dans ma tête une voix me dit: "il est encore temps de changer d'avis, t'as vu dans quel état tu es et tu veux prendre le départ ?" et une autre voix: "si tu restes pas dans le bus, tu vas le regretter !!!". Finalement, le bus démarre sans me laisser le temps de prendre ma décision ! Dans le bus, personne ne parle, nous sommes tous très fatigués.

8h30: Le bus passe de l'autre côté du tunnel et le soleil brille sur Courmayeur. Tout le monde crie de joie dans le bus ! Bienvenue dans le monde des fêlés !!!

9h00: L'orga nous annonce que c'est en fait une reprise officielle de l'UTMB et que les TDSistes dont je fais partie ont été invités à la petite fête !!!! Ironie d'un tirage au sort: après avoir été recalé, je vais finalement participer à l'UTMB, enfin ce qu'il en reste… soit la dernière moitié du parcours, une belle reco pour l'année prochaine se profile !

 

Carte-CCC-2011-coureur_1000.jpeg

 

Profil-CCC-2011.png

9h30: La sauce commence à prendre. Je retrouve l'envie, la motivation, la folie. Je vois des favoris arriver sur la ligne de départ. Nous sommes quand-même plus de 1000 sur la ligne, 1500 peut-être.

10h00: Le départ est retardé de 15 minutes pour attendre le dernier bus venant de Cham. Je ne suis plus à ça près, ça fait 10 heures que je devrais être en train de courir ! La musique et le soleil finissent pas nous redonner l'envie de courir.

 

depart-utmb-2010.jpg

 

 

Dimanche 10h15: Le départ est donné. Je suis alors trop content d'avoir pris la décision de prendre ce bus.

10h20: On traverse les rues de Courmayeur et, sous les applaudissements des spectateurs, la magie de la course est revenue… Je monte sur Bertone et entame la section vers Bonatti en alternant marche et course. Je n'oublie pas de rester bien en-dedans.

Le Refuge Bonatti se rapproche: 2 min d'arrêt pour remplir le camel. Je descends sur Arnuva en freinant des 4 fers: il s'agit de ne pas exploser dans la montée du Grand Col Ferret.

 

2.jpg 

 

Exit le soleil. Le temps se gâte: brouillard et fine pluie au programme. Je dois enfiler la gore-tex. Je monte calmement dans un sentier transformé en patinoire. Je monte pas trop vite, et la fatigue se fait sentir, je galère, j'ai froid. Les sensations sont pas au vert. Au sommet, le vent est glacial, il fait 4°C, nous sommes tous frigorifiés. Ambiance de fin du monde au col Ferret !

Je bascule en Suisse.

 

img_8925_trsogk.jpg

 

img_8860_i7whhh.jpg
 


J'entame la longue et scarbreuse descente vers La Fouly. J'ai les doigts gelés et je met plus d'un quart d'heure à me réchauffer. Je me dis que ça va va passer, forcément, je commence à savoir gérer ces moments très durs dans un ultra, mais cette fois-ci le moral est au plus bas !

 

A La Fouly, je me pose à peine et je continue la descente vers Champex. Je cours presque sans discontinuité jusqu'à la montée vers Champex. Cette montée, qui est un calvaire pour moi. La montée du Grand Col Ferret à laissée des traces.

 

ccc2010.jpg 

 

A Champex, je me pose 15 minutes pour remplir le camel et manger quelques pâtes à l'arrache. Je sais qu'il faut que je fasse un arrêt très court et ne pas s'asseoir trop longtemps, c'est très tentant, il fait chaud sous la tente, mais ce serait fatal pour repartir! Je ne pense plus au classement mais seulement essayer de finir en gèrant du mieux possible. Ca va un peu mieux.

Je quitte Champex. Je marche puis cours jusqu'à la montée vers Bovine, y compris le long faux plat avant la montée plus raide. Je suis partagé entre: "tu devrais te calmer parce que tu vas exploser tôt ou tard" et "continue sans te poser de questions !!!". Je monte sans trop forcer, enfin c'est Bovine et ça monte fort quand-même !!!

 

A Bovine: Je passe sans m'arrêter. J'entame la descente en accélérant le rythme.

 

A Trient je ne mange pas. J'attaque la montée vers Catogne bien pentue. J'accélère encore dans la descente vers Vallorcine. La frontale est sortie depuis Bovine.

Vallorcine: 15 min d'arrêt pour remplir le sac et boire une soupe. Dans la tente du ravitaillement, certains sont cuits, un mec est assis à une table, la tête dans les mains, toute sa famille est là pour le motiver pour repartir mais il ne dit rien. Je ne sais pas s'il est reparti.

Je quitte Vallorcine sur un nuage dans la nuit, j'arrive à courir jusqu'au Col des Montets et j'attaque les premiers lacets de la terrible montée vers la Tête aux Vents.  Cette fois-ci, je me dis que je tiens le bon bout et que je ne vais pas exploser finalement. La longue section vers la Flégère est toujours difficile. Je pense aux pauvres CCCistes qui sont passés ici la veille dans le déluge. 

 

 

A La Flégère: Je ne m'arrête pas vraiment. J'entame la descente vers Cham. Je suis obligé de baisser le rythme à cause de ma frontale dont les piles sont nazes (plus de rechange) mais cela n'enlève rien à mon bonheur d'arriver à Cham. Mon fan club est là à Cham pour m'acceuillir sur la ligne d'arrivée. Merci beaucoup à Caro. pour ces moments riches en émotions.

 

 

06:17: Chamonix: je passe la ligne d'arrivée après 20heures de course, un temps un peu décevant pour moi, sous les applaudissements des quelques spectateurs restés jusque tard dans la nuit. Toutes ces heures d'entrainement valaient bien le coup pour vivre un tel bonheur. Mais les conditions de cette course ont vraiment étaient dures !

 

P1020284.JPG

 

Aujourd'hui, je pense aussi à tous ceux qui ont vu leur rêve brisé, aux UTMBistes stoppés à St Gervais, aux CCCistes stoppés à Vallorcine (les plus à plaindre !!!) et aux TDSistes qui n'ont même pas pris le départ (les plus oubliés de l'histoire !!!). Mais je ne vais pas non plus cacher ma joie d'avoir pris le départ samedi matin. Qu'importe si j'ai couru une CCC bis, un demi-UTMB, ou que sais-je, l'important pour moi ce we c'était de courir et de tout donner pour ne rien regretter.

 

Merci aux spectateurs pour leurs encouragements.

 

Merci aux bénévoles pour leur dévouement et leur gentillesse.

 

Merci à l'organisation: certes des erreurs de communication ont été commises mais je pense que les bonnes décisions ont été prises durant ce we: la sécurité n'a pas de prix. Une coulée de boue, ce n’est pas seulement des conditions météo catastrophiques. C’est vital, immédiat, rarement prévisible et un montagnard sait que l’une de ses vertus principales est de savoir renoncer à temps. Les inconscients vivent rarement vieux en montagne. Quelques sages y restent aussi.

Sachons composer avec elle.

Se douter aussi que cette annulation est une catastrophe pour les organisateurs. Tous les responsables professionnels le savent .

L’UTMB 2010 est mort -vive l’UTMB 2011

Merci à Caro qui a pu m'apporter le soutien nécessaire pour réaliser ma course et qui m'a donné l'envie de me dépasser.

 

Pour terminer, je vous dirai que je pense de plus en plus à tenter la grande boucle en 2011 pour devenir peut-être "finisher UTMB"

 

P1020285.JPG 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article