Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENFIN LE BLOG TRAIL D'ALBAN !

ENFIN LE BLOG TRAIL D'ALBAN !

Partager cet article

Repost 0

TRAIL DU VENTOUX EDITION MOUVEMENTEE !

AlbanV —


tshirt trail ventoux 2011

 

Une édition rocambolesque comme la montagne nous le fait savoir régulièrement (cf UTMB 2010...). Mais comment cela peut-il être possible ? On pourrait se dire que le Ventoux, même en culminant à 1900 mètres reste un sommet de Provence qui échappe aux aléas imprévisibles de hautes montagnes !  On pourrait se dire que la semaine qui a précédé était tellement printanière qu’un short avec un manche courte et un petit coupe vent devaient largement suffire. On pourrait se dire que la douceur sur la ligne du départ (même si la fraîcheur était annoncé sur le haut) avec une vue dégagée  du sommet ne pouvait laisser aucune place à une situation météo dangereuse ! Et pourtant !! Renversement de situation.

Chaque coureur peut physiquement s’adapter et se conditionner  à une situation de brouillard, de vent ou de pluie même si ce n’est pas une situation agréable et confortable !! Mais quand le FROID s’invite à ces trois éléments  alors le coureur qui n’a pas de vêtements chauds ne maîtrise plus la situation mais la subit totalement : ce fût le scénario pendant la course.

Un brouillard à couper au couteau, pour ceux qui connaissent le site, sachez que l’immense parabole n’était pas visible (même en y passant devant),  que les poteaux après le pic se distinguaient à peine ! Que ce nuage posé comme un chapeau sur tout le haut a déversé sa pluie  glaciale amplifiée par un vent très violent ! Un vent présent sur toute l’approche très longue pour atteindre le sommet. Résultat : Une température ressentie de -10° pendant 1 heure. 

Il faut saluer la décision en pleine course de Serge Jaulin à savoir de détourner 90% des coureurs sur le parcours du 24 kms pour éviter la partie sommitale apocalyptique !!! Cette décision d’urgence, pas facile à prendre, a certainement permis de réduire beaucoup de risques et d’accidents  !!

Je fus comme bcp alors à bifurquer, très décu sur le moment, sur le 24km, mais en écoutant le récit de certain des 50 premiers à l'arrivée, je me dis que c'est aussi bien comme ça.

20110328-Trail-du-Ventoux--2-.JPG avant

20110328-Trail-du-Ventoux--92-.JPG après!

Retour sur la course: après une nuit difficile ds la voiture (plus jamais ça, je voulais juste tester au moins une fois ) et un réveil laborieux, je rejoins le départ avec un plateau de cadors digne d'une épreuve de championat de France.

                6015-photo-116-photos-trail-du-ventoux-2011-bedoin-mont-ven.jpg  5994-photo-116-photos-trail-du-ventoux-2011-bedoin-mont-ven.jpg

Les sensations sont moyennes et je gère mal le départ en milieu de peloton car sur les crètes ça bouchonne et on est au ralenti, j'aurais du partir devant, quit à être un peu en sur-régime !

 

20110328-Trail-du-Ventoux--86-.JPG

je manque de fraicheur mais je reste confiant, je me dis que j'aurais bien le temps de m'exprimer plus tard. J'en profite pour faire une photo

 

20110328-Trail-du-Ventoux--91-.JPG

ça se couvre de plus en plus mais je me dis que c'est encore faisable. Je reprend un bon rythme ds les montées et double un peu de monde. Je lâche tout en descente et relance bien sur les faux plats montants. J'arrive alors à la bifurcation et là j'apprends la nouvelle: bifurcation obligatoire sur le parcours de repli. Je suis déçu sur le coup et voit tout en noir: 10h de route aller-retour, une nuit pitoyable, du monde à bloc sur le petit parcours (500 personnes), je peste. Je décide de tout donner ds la dernière descente et je me pète la figure sur une roche glissante: je raye mon nez parce que j'ai pas eu le temps de mettre les bras ça saigne un peu mais je crois qu'il est pas cassé ouff. je repars de suite et cours encore plus vite je dois être à 15/16 km/h, j'ai qu'une envie: finir et me barrer de là.

Numériser 2

C'est exactement ce qui va se passer: j'arrive à l'arrivée, je bois un coup, je me change remonte ds la caisse et me repars comme un voleur.

Je crois que c'est l'arrivée la plus rapide de l'année! j'en suis pas fier mais c'est comme ça!  

Cette course restera gravée dans les pensées de chacun. Je reviendrai en espérant affronter le sommet dans de meilleures conditions.

Finalement aucun incident majeur n’a été décelé et j’imagine l’immense soulagement de Serge Jaulin, à l’arrivée du dernier concurrent !! Je viens d’apprendre à l’instant qu’il est tombé dans la nuit du dimanche 27 mars  30 cms de neige en dessus de 1400 métres…Une difficulté supplémentaire pour le débalisage..courage..

 

 


20110328-Trail-du-Ventoux--87-.JPG

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article