Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENFIN LE BLOG TRAIL D'ALBAN !

ENFIN LE BLOG TRAIL D'ALBAN !

Bien avant la mode du minimalisme…

Enfin Le Blog Trail d'Alban —

…Abebe BIKILA gagnait le Marathon Olympique de ROME 1960 (2h15'16'') en courant pieds nus!

Il remettra çà 4 ans plus tard en devenant double Champion Olympique à Tokyo en 1964 (2h12'11'')!

Voici la vidéo de ROME

 


 

De TOKYO



 

Le jour du marathon de Rome en 1960, les favoris se nommaient Osvaldo Suarez, Abdeslam Radi, Sergei Popov. Aucun observateur n'avait noté le nom d'un certain Abebe Bikila pourtant crédité d'un 2 heures 21 au marathon d'Addis Abeba. Il faut dire qu'à l'époque, un chrono pareil à 2600 mètres d'altitude paraissait tout à fait fantaisiste aux yeux des spécialistes. La course démarra sur des chapeaux de roue et Bikila fut le seul à résister aux accélérations du Marocain Radi. Il réussit même à lâcher son rival en vue de l'arrivée et à remporter l'épreuve en établissant un nouveau record olympique (2h15'16'').

Mais ce qui impressionna le plus les nombreux spectateurs massés sur le bord des routes, c'était le fait que l'Ethiopien courait pieds nus! "C'est déjà fini?", aurait-il déclaré avec un brin d'espièglerie à l'arrivée. "Derrière mes toupeaux, je cours beaucoup plus que ça." Quoique ces répliques appartiennent probablement à la légende. En réalité, Bikila faisait partie de la garde rapprochée du Négus.

 

bikila.jpeg


Bikila remet le couvert en 1964, devenant le premier coureur à remporter 2 médailles d'or dans l'épreuve reine des Jeux olympiques. Il aurait aimé tripler l'exploit mais, insuffisement remis d'une fracture de fatigue, il doit abandonner lors des JO de Mexico en 1968. La suite est beaucoup plus dramatique. Le 22 mars 1969, il rate un virage sur la route reliant Addis-Abeba à Dessie et se brise les vertèbres cervicales. On affrète l'avion impérial pour assurer le transport du bléssé vers Stoke Mandeville en Angleterre, dans un centre spécialisé pour les traumatisés du rachis (*).

Bikila reste 7 mois sur place sans retrouver malheureusement l'usage de ses jambes. A son retour à Addis Abeba, il se présente en fauteuil à la foule en pleurs. Il tente de se reconvertir dan le tir à l'arc et se classe d'ailleurs 7è lors d'une compétition acceuillant une centaine de participant.


1701e.jpeg

Il remporte même une ultime médaille d'or lors des Jeux internationaux en Norvège réservés aux paraplégiques. Puis il meurt le 25 octobre 1973, victime d'une hémorragie cérébrale vraisemblablement consécutive à sa paralysie. Le jour de ses obsèques, 75.000 personnes escortent le convoi. Il avait 41 ans.


(*) Dans cet hôpital, le neurologue Ludwig Guttmann a organisé en 1948 les premières épreuves sportives réservées aux athlètes en chaise et aux amputés. Son idée allait donner naissance plus tard au sport paralympique.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article