Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENFIN LE BLOG TRAIL D'ALBAN !

ENFIN LE BLOG TRAIL D'ALBAN !

Record sur l'Aconcagua ! Il l'a fait !

Enfin Le Blog Trail d'Alban —

Kilian Jornet revient sur son record de l'Aconcagua.

Mardi, l'Espagnol a parcouru en 12h49 l'aller retour de ce sommet d'Argentine.

Victime de problèmes d'équilibre à 6 500 m d'altitude, Jornet a lutté pour parvenir au sommet au point que ses muscles ne voulaient pas suivre sa tête et le faisaient trébucher.

Un nouveau temps de référence pour l'Espagnol qui bat les deux anciennes marques sur l'Aconcagua (deux hommes se disputaient jusque-là le record officiel, le Portugais Carlos Sa avec un chrono de 15h42 en 2013 et l’Espagnol Jorge Egocheaga qui affirmait avoir fait l’aller-retour en 13h46 en 2006 sans que son temps soit officiellement reconnu).

Jornet s'est exprimé après son exploit et ce nouveau sommet atteint dans le cadre de sa quête Summits of My Life :

" Je suis vraiment très heureux d’avoir réussi ce nouveau défi. Cela a été très dur, surtout à partir de 6 500 m, lorsque j’ai commencé à ressentir les effets de l’altitude. De toute façon, on n’oublie jamais ces moments de souffrance. Avoir fait demi-tour n’est pas un échec, bien au contraire. Cela m’a servi d’entraînement pour l’altitude, afin de pouvoir réessayer une fois le beau temps installé. Nous avons passé près de deux semaines sur place, mais peut-être que nous aurions dû en passer davantage pour être encore dans de meilleures conditions. L’Aconcagua n’est pas aussi technique que d’autres sommets déjà effectués dans le cadre du projet, mais c’est le plus haut gravi à ce jour.

Record sur l'Aconcagua ! Il l'a fait !

Dans son ascension, Kilian s'est arrêté pendant 15 minutes au camp de base de l’Aconcagua, Plaza de Mulas (4 300 m) après être parti de la maison des gardes du parc de Horcones (2 900 m) à 6h du matin.

" Mon idée était de monter tranquillement, en essayant de me préserver pour la descente. J’ai donc décidé de m’arrêter, de me reposer et de récupérer pour la partie suivante. Kilian atteint Nido de Cóndores (5 550 m) cinq heures après son départ. De là partent les derniers kilomètres qui permettent d’arriver au sommet. Mais avant cela, il lui faut monter 1 463 m de dénivelé positif et passer la barrière des 6 500 mètres.

" À partir de là, j’ai commencé à ressentir l’altitude. J’avais des problèmes d’équilibre et je n’arrêtais pas de glisser sur la neige gelée. J’ai donc décidé d’avancer doucement, en sachant qu’il me restait encore un long chemin à parcourir. " Kilian arrive à Cueva del Guanaco, frôlant les 6 600 mètres, en 7h40, puis enfin au sommet, à 6 962 mètres, après 8h45 d’effort.

Record sur l'Aconcagua ! Il l'a fait !

Il fait une pause de quinze minutes au sommet : " J’en ai profité pour reprendre des forces avant la descente. Le sommet, c’est le point culminant de tout le travail accompli les jours précédents. J’ai également pu apprécier la vue incroyable que l’on a de là-haut de la face sud de l’Aconcagua ! J’ai souffert de l’altitude jusqu’à Plaza de Mulas. Je continuais à perdre l’équilibre : on aurait dit que mes muscles ne voulaient pas suivre ma tête et me faisaient trébucher. En arrivant au camp de base, je me suis arrêté pendant vingt minutes. J’ai mangé et je me suis bien hydraté. Je me suis senti mieux. De là, il ne me restait que de la descente jusqu’à Horcones, où j’ai enfin pu courir avant de finir en marchant un bon moment. "

Record sur l'Aconcagua ! Il l'a fait !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article